Malware : Étude de la Hadopi sur les risques encourus par les internautes.

Hebrew comptuter code in red.Les risques sur le net sont connus, mais pas forcément de tout le monde.

Si nous suivez depuis le début, vous savez que nous œuvrons pour vous garantir une sécurité quasi infaillible contre toute menace virtuelle et cela, à l’aide de nos antivirus : [ANTIVIRUS_1], [ANTIVIRUS_2], et [ANTIVIRUS_3], les malwares ne vous atteindront jamais !

La Hadopi : Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet, a conduit une étude sur les risques qu’encourent les utilisateurs. Vous pouvez retrouver notre article détaillé juste ici !

62 sites ont été analysés, plus de 1 500 utilisateurs ont fait partie de l’échantillon constitué de consommateurs de biens dématérialisés, d’utilisateurs lambdas, de membres de sites illicites et d’anciens pirates.

Sans surprise, tous ont déjà été frappés par un malware. Et malheureusement, un lourd pourcentage a été victime de ransomwares, ces logiciels malwares qui vous cryptent vos données personnelles et réclament une certaine somme d’argent en échange de la clé de décryptage.

Près de 50 des 62 sites analysés présentaient des risques, notamment des publicités malsaines ou des malwares installant des extensions pour les navigateurs et ouvrant de temps à autre des fenêtres publicitaires indésirables.

Les messages frauduleux sont également de mise, malgré nos conseils, certains internautes tombent encore dans le panneau. Ces internautes ont été identifiés sous trois catégories :

  • Les anciens utilisateurs pirates : Ils constituent 13% de l’échantillon analysé et, à cause des risques informatiques, ont décidé d’arrêter toute activité illicite. Plus de streaming illicite ou de téléchargement P2P !
  • Les utilisateurs réguliers : Ces derniers ont de l’expérience dans le domaine, et donc sans surprise, sont moins frappés par les risques que les suivants.
  • Les utilisateurs occasionnels : Ces derniers jonglent entre la légalité et l’illégalité et sont, malencontreusement, tout autant frappés par les malwares que leurs confrères.

En résumé, faites attention lorsque vous naviguez sur le net. Consommateurs de bien dématérialisés ou non, utilisateurs premiums ou pirates, nous avons tous besoin d’une protection.

C’est pour cela que [ANTIVIRUS_1], [ANTIVIRUS_2] et [ANTIVIRUS_3] sont d’excellents moyens pour se prémunir contre les malwares.