Le 1er OS sécuritaire de Kaspersky : Kaspersky OS

kasperskylogoToujours dans le souci d’apporter une solution efficace de protection maximale à ses utilisateurs, la société Kaspersky Labs a mis sur le marché un système d’exploitation sécuritaire : Kaspersky OS.

Dès l’annonce de sa mise sur le marché, nombreux sont les fans de l’entreprise qui se sont rués sur le Net pour tenter de télécharger cette application.

Malheureusement pour ces derniers, ce système d’exploitation sécuritaire ne fonctionne pas avec les ordinateurs des particuliers.

Cette application est uniquement compatible avec les systèmes embarqués.

Par contre, la société Kaspersky Labs a pensé à d’autres aspects du problème de la sécurité en créant ce système d’exploitation ultra-sécuritaire. Kaspersky OS est une solution efficace de sécurisation des objets connectés.

Kaspersky OS, une solution efficace pour les objets connectés

Avec la création de Kaspersky OS, les dirigeants de la plus grande société de sécurisation informatique sont convaincus que ce système d’exploitation est apte pour protéger les objets connectés sur le plan sécuritaire.

Cependant, il faut encore que ces derniers parviennent à en démontrer les performances.

Au-delà de ce que l’on peut lire sur les capacités de Kaspersky OS, ce système d’exploitation n’a pas encore été pour l’instant soumis aux tests ou à l’appréciation des spécialistes pour juger de ses performances.

Tout ce qu’ils savent à son sujet est que ce système d’exploitation sécuritaire n’est pas compatible avec la nouvelle version de Linux.

Pour ces derniers, ce système est basé sur un microkernel. Avec le microkernel, son noyau est réduit au strict minimum ce qui le rend difficilement attaquable.

De la même manière, toutes les applications et autres modules lancés sur le système d’exploitation Kaspersky OS pour fonctionner doivent être frappés du sceau de validation de type « signature numérique ».

Attendons de voir plus avant quel sera l’accueil que va réserver le monde de la sécurité informatique à cet OS.