Spyware: plus de 700 millions d’Android infectés

Hacker typing on the illuminated keyboard by night. Internet safety concept.Qui a bu, boira dit-on. Les Chinois peuvent être à présent classés parmi les plus grands récidivistes du monde.

Après les constructeurs chinois Lenovo, Huawei, ZTE ou encore Xiaomi qui ont implanté des logiciels espions au sein de leurs produits, c’est maintenant le tour de Shanghai Adups Technology de commettre le même forfait, et cette fois dans les appareils Android (Smartphone et tablette).

En effet, selon les informations relatées par le New York Times, Kryptowire une société spécialisée dans la sécurité informatique vient de découvrir l’existence d’un logiciel espion implanté dans les appareils Android chinois vendus dans le monde.

Ce logiciel espion surnommé Adups intégré au niveau du firmware serait l’œuvre de Shanghai Adups Technology.

Comment procède donc ce spyware ?

Le logiciel Adups est en mesure de collecter un maximum d’informations des appareils sans que l’utilisateur s’en rende compte.

Parmi les données collectées figurent l’historique des SMS ou appels émis/reçus, la liste des contacts, l’IMEI de l’appareil, les applications utilisées et même la position de l’appareil. Toutes ces informations sont chiffrées et transférées vers le serveur de Shanghai Adups Technology.

Au nombre des appareils ciblés figurent le Blu R1 HD qui est commercialisé par certains grands revendeurs américains comme BestBuy et Amazon.

De son côté, le constructeur BLU Products reconnait l’existence de ce logiciel espion sur de nombreux Smartphones qu’il met en vente (environ 120 000 appareils).

Il est à pied d’œuvre actuellement pour mettre à disposition de ses clients des mises à jour en vue d’éradiquer le problème.

Toujours selon la même source, ce logiciel aurait été conçu pour requérir des données chez les utilisateurs à leur insu.

Heureusement, les constructeurs Huawei et ZTE tous deux clients de Shanghai Adups Technology ont bien pris exemple sur le passé. Ils n’ont pas voulu surveiller leurs utilisateurs au risque de subir les mêmes sanctions que par le passé.

Vu nombre de personnes qui utilisent les appareils Android à travers le monde, on se demande comment faire pour sortir d’affaire.

Comment protéger son appareil de la surveillance du spyware Adups ?

Pour garder son appareil Android hors de portée, il vous faut utiliser un pare-feu qui pourra vous permettre de filtrer les mouvements de données internes sur votre appareil. De même, il vous faut vous doter d’un VPN Android pour sécuriser votre communication.

Afin de vérifier si votre appareil n’abrite pas le spyware d’Adups, il vous faut rechercher les processus com.adups.fota.sysoper et com.adups.fota.

Si le résultat s’avère positif, procurez-vous le plus vite possible un antivirus Android. Des antivirus comme BitdefenderNorton ou Kaspersky sont adéquats pour assurer la sécurité de vos données personnelles.